Un bière pour monsieur Luther !

L’Alsace est une terre de bière, c’est aussi une terre de protestantisme. Cette année, les protestants fêtent les 500 ans de la Réforme. La Réforme, c’est une volonté initiée par Martin Luther de revenir à la source du christianisme, en abandonnant certains dogmes de l’église catholique d’alors. Ce cher Luther est donc l’un des initiateurs (Calvin & Co) et porteur de cette réforme protestante (si vous voulez en savoir plus sur le sujet, dont je ne suis pas expert, je vous invite à jeter un œil ici http://www.museeprotestant.org/notice/la-reforme-lutherienne).

Revenons-en donc à nos houblons ! 

Martin Luther est théologien, frère augustin, et professeur d’université. Il possède une réputation de bon vivant et n’est jamais contre une bonne bière ! Comme on le comprend ! On retrouve dans ses écrits et ceux de son époque des références régulières au breuvage.

La bière est oeuvre de l’homme, le vin celle de Dieu. – Martin Luther

Dans « Les Propos de Table de Martin Luther« , on découvre ainsi qu’il buvait de la bière appelée Einbeck, ville allemande (Basse-Saxe) qui a donné son nom au bock (Ein bock – un bock). Cette bière à fermentation basse était utilisée par les moines pour remplacer les aliments solides lors des périodes de jeûne (sympa !). Cette bière est aujourd’hui produite sous le nom de Einbecker.

luth einst
L’Histoire est évidemment devenue une source marketing pour la brasserie Einbecker – © Copie d’écran du site einbecker.de

Le discours que Luther prononça devant la diète fut débité d’abord en allemand, ensuite en latin ; il était d’une longueur remarquable. « Cet homme doit avoir grand soif », pensa le duc de Brunswick, lorsqu’enfin l’orateur eut atteint sa péroraison, et il envoya à son auberge trois cruchons de la meilleure bière d’Einbeck.

Luther aimait beaucoup la bière. Certains de ses congénères l’avaient même surnommé « De Sachsische Bier-papst« , soit « le pape-bière de la Saxe« . La ville de Wittemberg, lui avait offert un tonneau d’Einbeck pour son mariage. Enfin, il semble qu’il était lui-même brasseur amateur (comme cela se faisait beaucoup à l’époque cela dit).

Une bière pour Monsieur Luther

C’est donc très logiquement que la bière s’est imposée pour marquer culinairement les festivités liées aux 500 ans de la Réforme protestante ! L’église protestante d’Alsace Moselle s’est associée pour l’occasion à la brasserie Météor (Alsace toujours) pour proposer une bière en édition limitée (4000 bouteilles) dédiée à Luther et à la Réforme. Pour le contenu, c’est une Wendelinus Blonde dorée, brassée en inspiration des moines brasseurs de Wissembourg en Alsace.

l20171013_181602
La bière de Luther dans ma cave

Les références à Luther dans le monde actuel de la bière ne s’arrêtent bien sûr pas à cette opération et on trouve plusieurs brassins portant son nom.

brauereineunsoringeworbis
« Qui n’a pas de bière, n’a rien à boire. » © Brasserie Neunspringe Worbis

Bonus : Une planche de la BD Luther de Olivier Jouvray, Filippo Cenni et Matthieu Arnold aux éditions Glénat. Cette planche parle bien sûr… de bière.

Extraits et détails sur http://www.glenatbd.com/bd/luther-9782344009307.htm

9782344009307_p_1.jpg
© Olivier Jouvray, Filippo Cenni et Matthieu Arnold – Editions Glénat

Sources et références :

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.