Quand la Fischer a sauvé ma basse

Dans une ancienne vie, j’ai eu le bonheur de pouvoir me produire sur scène avec un groupe de rock. Alors bassiste, j’étais confronté à un souci technique récurent. La sangle qui se détache de son support. En concert ou en répèt’, c’est gênant.

Jusqu’au jour où ol’n m’a soufflé une astuce que je partage avec vous aujourd’hui (et qui a sauvé ma basse !).

Commencez d’abord par boire une bière (ok, plutôt simple et naturel pour le moment).

Donc si vous buvez une bière, pour cette fois, prenez une Fischer en bouteille (ou avec bouchon mécanique).

20171109_210115

Ce qu’il y a d’intéressant sur une bouteille avec bouchon mécanique, c’est le petit bout de caoutchouc, joint associé au bouchon en porcelaine qui permet de bien fermer la bière.

20171109_210133
« Plop »

Enlevez le joint.

20171109_210027

Vous voilà désormais en possession de ce que l’on appelle un straplock !

20171109_205958
Tadaaa !

Vous pouvez désormais jouer sereinement et vous servir une nouvelle bière (en plus, vous aurez économisé quelques euros, et vous pourrez raconter cette anecdote après votre set).

Hopla, merci Fischer ! et merci au musicien qui m’avait donné ce conseil !