Snake dog ipa – Flying Dog Brewery

C’est l’Amérique des grands espaces ! Exit les bières sans goût auxquelles on a tendance à penser quand on entend parler de bière américaine (en trois lettres, ça commence par B et ça finit par UD).

La brasserie Flying Dog, créée en 1990 se veut être un peu rock. Elle est un soutien important de la scène locale de Frederik, ville du Maryland où elle est installée. Le fondateur est également ami avec l’auteur et journaliste gonzo Hunter S. Thompson. Une culture US alternative qui est en fait la base de l’inspiration de cette brasserie (il n’y a qu’à voir les étiquettes notamment).

20180222_132824.jpg

La Snake Dog IPA est une bonne illustration de ce décalage culturel américain, et malgré un gros défaut (selon moi en toute subjectivité), elle est plutôt pas mal.

Commençons par ce fameux défaut : l’alcool. Les 7° annoncés se sentent trop. Au cours de la dégustation, c’est la principale saveur qui me semblait couvrir tout le reste. Dommage.

Pas grand chose à l’odeur, elle a par contre une belle amertume et une force indéniable.

J’aime quand la bière donne un aperçu ou titille les naseaux à l’odeur, mais là rien.

 

Bon, vous l’aurez compris, c’est pas la bière de l’année pour moi, mais c’est tout de même validé, pour l’amertume et la force qu’elle dégage. C’est tout de même une IPA qui a du goût malgré le goût trop prononcé d’alcool.

20180222_131356.jpg
Elvis is drunk