Schnapsbrunnen

Dans la série « Nos voisins allemands sont formidables » (vous savez que je le pense vraiment), je voulais vous parler aujourd’hui d’une tradition non brassicole cette fois, mais en lien avec la fabrication et la distribution d’alcool local. On n’est pas trop éloignés du sujet de base.

Après un premier article dont le nom vous a paru complexe avec le Reinheitsgebot, voici que je vais vous parler des Schnapsbrunnen (ich bin taquin avec les non-germanophones).

Une fontaine à eau de vie

Fontaines à eau de vie, c’est la traduction de Schnapsbrunnen. Mais quoi ? Ça veut dire qu’il existe des lieux où l’eau de vie coule à flots dans des fontaines ?

Non, désolé de vous décevoir, mais ce n’est pas aussi simple.

Je les ai découvertes en Forêt-Noire, ma destination favorite pour mes balades dominicales ou courts week-ends en famille (allez-y, c’est un coin à découvrir en toutes saisons !). Dans cette région vallonnée, on croise ces petites fontaines dans lesquelles sont posées des bouteilles de liqueurs et autres eaux de vie (le Schnaps comme on dit ici des deux côtés du Rhin), avec la petite étiquette qui t’explique ce qu’il y a dedans, au frais dans l’eau. A proximité, une petite tirelire. Le randonneur à la recherche de force (si si) peut à loisir se servir un verre d’une bouteille de son choix et laisser une petite pièce en retour. Une manière intéressante et sympa de distribuer hyper-localement son produit (je dis pas que ça rapporte, mais ça fait tourner en tous les cas) ! Vous croiserez même à certains endroits un peu de bière ou de vin local. Ici on distille encore beaucoup, et la culture de l’accueil (on est déjà un peu en montagne) prend des formes variées. On rappelle aussi que le principe est basé sur la confiance, et c’est plutôt à souligner !

Garantie fraîcheur du promeneur – Photo Le Sous-Bock

Pour la petite histoire, il semble, selon mes maigres sources (un barman de la région, et vue l’heure, la source n’était peut-être plus fiable ce soir-là), que c’est une tradition, destinée aux viticulteurs ou aux maraîchers, qui pendant leurs pauses bénéficiaient de bouteilles bien fraîches. Ça se tient plutôt.

Il existe l’un ou l’autre sentier dédié avec les étapes à chaque fontaine. Je vous invite à découvrir notamment les 2 sentiers du village de Sasbachwalden si vous passez dans le coin. Il est possible de trouver l’une ou l’autre distillerie locale à visiter. Attention, le but, c’est la balade, ce n’est bien sûr pas de boire !  On n’est pas ici dans une balade-gourmande ou un barathon. 

J’imagine que des « dispositifs » similaires existent également ailleurs et je serais intéressé par avoir vos retours là-dessus !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.