La récolte du houblon alsacien 2019

Le Comptoir Agricole/Hop France, principale coopérative du houblon en France a publié ses chiffres de la récolte 2019. Un bilan en baisse sur les quantités, même s’il reste tout à fait correct. En cause principale : les fortes chaleurs de l’été.

Nous parlons ici des 42 producteurs Alsaciens de houblon, réunis dans la coopérative du Comptoir Agricole Hop France (retrouvez ma visite ici).

La récolte a démarré le 28 août (avec les variétés précoces) et les houblonniers ont livré 769,3 tonnes de houblon, issues de 471,95 hectares répartis sur le territoire Alsacien.

Sur les dernières années, les surfaces de production augmentent régulièrement. La production elle est plutôt en variation d’une année sur l’autre. Une légère baisse est à noter cette année (805,75 tonnes en 2018).

Progression des surfaces et de la production – Illustration Hop France

Météo

Il y a eu moins de pluie sur l’ensemble de la saison agricole du houblon (janvier à août) et les températures ont été plus élevées que les moyennes de manière quasi générale sur l’ensemble de la période.

Ce n’est pas tant le manque de pluie qui aura donc joué sur la production (les racines savent faire leur job en cherchant l’eau profondément), ce sont les chaleurs qui ont influé notamment sur la taille des cônes. Des cônes plus petits ont donné des tonnages moins importants.

Voici les détails publiés pour la teneur en acides alphas pour 9 houblons produits (les moyennes entre parenthèses sont calculées sur 5 ans) :

  • Strisselspalt : 1,9% (1,6%)
  • Aramis : 6,5% (6,1%)
  • Barbe Rouge : 8,3% (8,3%)
  • Mistral : 6% (6%)
  • Triskel : 3,3% (2,9%)
  • Savinjski Golding : 2,7% (2,2%)
  • Fuggle : 3,1% (3%)
  • Brewers Gold : 4,7% (4,6%)
  • Columbus : 11,3% (10,3%)

Des parcelles ont été attaquées par le mildiou au printemps. Au moment de la récolte cependant, le problème avait été réglé. La présence d’acariens a par contre été cause de perte de rendement sur certaines parcelles. Ils sont au final cette année très variable selon les variétés.

Pour finir, un coup d’oeil sur la production bio : 1 exploitation est en production de houblon bio (17 hectares et 6,4 en C3, 3ème année de conversion), et 4 autres sont en conversion (50 hectares).


Source Hop France et B to Beer

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.