Indiscrétion – Les Intenables Craft Beer

Attention indiscrétion ! Ça reste entre nous !

On se réjouit toujours de la naissance d’une brasserie !

Voici un projet d’équipe qui mérite largement d’être mis en lumière. J’ai eu le grand plaisir d’aller faire un tour et de boire quelques bières dans une toute nouvelle brasserie alsacienne, qui s’apprête à ouvrir (officiellement en tous les cas, oui, c’est de l’avant-première !).

A Obernai, Haguenau et Molsheim, 3 bars travaillent ensemble. L’intenable pour les deux premiers et Notre idée fixe pour le troisième. Gaetan est gérant de l’Intenable Obernai et est reconnu pour sa connaissance de la bière et du travail de bar. Jérôme a travaillé en micro brasserie par le passé, notamment au Quebec, puis quelques années chez Kronenbourg, de quoi se construire un savoir-faire et une maîtrise des process. Alice a étudié l’agro et microbiologie puis est également passée chez Kronenbourg, au brassage et au conditionnement, le savoir-faire est aussi là. Il suffisait de peu pour que les trois, ainsi que Julien, propriétaire des 3 bars et JR, second barman de l’établissement d’Obernai, se rencontrent et montent ensemble Les Intenables, Craft Beer à Mundolsheim, à deux pas de Strasbourg. Une belle équipe prête à nous abreuver ! Une équipe multi casquette surtout, avec un duo de brasseurs avec Alice et Jérôme et la distribution/gestion/commercialisation avec Gaëtan, Julien et JR. 

Jérôme, Alice et Gaëtan

Si le démarrage s’est fait autour de premières bières destinées au 3 bars (une manière d’avoir pu assurer pendant cette période sanitaire complexe), l’objectif ne s’y limite pas et les bières circulent déjà dans des restaurants réputés (des bières qu’on peut boire en bistronomique, en bar où au restaurant de tartes flambées), bientôt dans d’autres bars et prochainement dans les étagères des cavistes.

L’avantage de ce projet commun, c’est qu’on connait toute la ligne, de la cuve de brassage (et même avant) jusqu’au zinc ou le client va boire sa bière. Connaissance du marché, reconnaissance d’un réseau dans la région, Les Intenables vont très certainement faire parler d’eux ! Mais attention, ici c’est humilité et simplicité avant tout ! Et c’est un des points qui m’a aussi séduit !

Sans oublier les équipes dans les bars qui gravitent forcément autour du projet.

J’y ai eu le plaisir de découvrir 4 bières directement des fermenteurs :

  • Une triple, la Mega Trip, bien ronde, maltée délicatement, une pépite pensée pour les bars, facilement buvable qui n’a rien à envier à ses consoeurs françaises.
  • Une sour framboise menthe, la 40° à l’ombre, avec un fruit fort sans sucrosité et avec une acidité très acceptable. De quoi se rafraîchir sous les 40° à l’ombre.
  • Une white IPA, la Mama Whipa, une blanche houblonnée et équilibrée.
  • Une imperial weizen gingembre (oui sacré programme), la Lover Me Ginger, au gingembre frais (les brasseurs se souviennent encore de la séance de cuisine) toute en nuances, et bien balancée entre les levures de weizen et le ginger.
On retrouve le logo des bars L’Intenable

D’autres bières sont déjà en préparation et on les attend avec beaucoup d’impatience (je sais des choses et vous allez aimer). L’objectif n’est pas de faire du beer geek, mais de participer à un mouvement de popularisation de la craft, tout en poussant les limites, en essayant de faire bouger les styles. En restant dans des bières intelligemment équilibrées.

Il y a des lieux où l’on sent une dynamique collective, une motivation et une cohérence dans la manière d’être et de penser. Et c’est totalement le cas chez Les Intenables. J’avais eu l’occasion de suivre de loin certaines étapes, et j’avais vraiment hâte de voir (boire) le résultat. Une rencontre riche d’échanges avec des gens passionnés, passionnants et très très accueillants !

Pour la petite anecdote, les premiers fûts ont été livrés dans les bars 2 jours avant la fermeture des établissements à cause de la crise sanitaire. Pas simple comme démarrage d’activité ! Les bars ont rebondi en proposant les bières pression, dont celles des Intenables en canette. Sauvés ! Les bières ont pu être goutées, les retours sont arrivés et l’aventure a pu continuer.

Je reviendrai prochainement sur la brasserie, notamment parce qu’il y a des belles surprises à venir et parce que tout ce que je viens de vous raconter doit rester entre nous. Je compte sur votre discrétion. 🤫

En attendant, vous pouvez donc les retrouver sur les becs des bars l’Intenable Haguenau,  et Obernai ou Notre Idée Fixe à Molsheim. Et en attendant, rendez-vous sur leurs réseaux sociaux Facebook et Instagram.

Bravo à Aline et à Louise pour leur sens du mystère et du teasing.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.