Deck & Donohue, une brasserie à mission

La loi PACTE (Loi relative à la croissance et à la transformation des entreprises) a été promulguée en 2019 et propose un plan d’action pour les entreprises, visant à favoriser leur transformation et leur développement. Les entreprises entrant dans ce dispositif leurs statuts transformés et organisent leur engagement autour de notamment l’action environnementale et sociale. Si cette loi était d’abord destinée aux PME et TPE, d’autres plus grandes se sont intéressées à ce dispositif. On trouve des entreprises de tous les types dans ce statut et sont presque 150 aujourd’hui. On va s’intéresser dans cet article à une brasserie (évidement) convertie dans cette nouvelle forme d’entreprise. Et pour s’inspirer de ce que disait Elwood Blues : We are on a mission from the beer.

Une brasserie à mission ?

Dans le secteur brassicole, une des brasseries françaises reconnues s’est lancée le défi d’intégrer ce modèle, Deck & Donohue est devenue en 2020 « Entreprise à mission« . Une modification de statut qui, en plus d’avoir un but lucratif, intègre des objectifs sociaux et environnementaux. Une forme qui peut être mise en comparaison avec les Community Interest Compagnies en Grande-Bretagne. Une entreprise à mission, comme un clin d’oeil du destin à leur première brassin, réalisé entre Thomas Deck et Mike Donohue à … Mission Street à San Francisco en 2005.

Photo Deck & Donohue

2 ans maxi (pour les entreprises de moins de 50 employés) après cette transformation, un premier audit est prévu par un organisme mandaté chargé de vérifier le respect des engagements (ces audits sont faits ensuite au maximum tous les 2 ans). En cas de manquement, le statut d’entreprise à mission peut être retiré à la société. Il ne s’agit pas que d’un argument de communication car il impose le respect d’objectifs, contrôlés donc en externe mais également par un comité interne aux entreprises.

Deck & Donohue, sans attendre cet audit a proposé de faire le point sur leurs engagement en faveur de la bière, dans une entreprise qui se veut « porteuse de sens et créatrice de liens« .

Thomas Deck à la tête de la brasserie – Photo Deck & Donohue

La brasserie, dans le cadre de ce statut d’entreprise à mission s’est positionnée autour de 4 grands axes :

  • Soutenir la transition agroécologique, valoriser les filières locales, et minimiser l’empreinte environnementale de la production
  • Partager la croissance, transparence, formation, responsabilisation, partage de valeur
  • Promouvoir une consommation saine et responsable, générant du plaisir, du lien social et des questionnements
  • Sensibiliser aux enjeux environnementaux et sociaux dans leur écosystème

Et concrètement ca donne quoi ?

Sur ces 4 axes de travail, Deck & Donohue nous expose leurs engagements concrets, alors que l’on a souvent l’impression que ce type de dispositifs peuvent paraître très conceptuels.

Ainsi, pour exemples, l’utilisation du malt est à 100% bio, français et transformé à moins de 100km de la brasserie. Mais l’engagement passe aussi par la participation à la récolte manuelle de blé ancien, les projets de bières à base de céréales crues locales, des expérimentations sur des variétés anciennes de céréales ou encore l’utilisation d’ingrédients locaux bio pour les recettes spéciales comme la bière au potiron (local bien sûr, c’est bien, vous suivez).

Pour le houblon, la brasserie est engagée sur la production française, notamment sur les houblons bio alsaciens, dont l’utilisation est contractualisée pour certains jusqu’en 2027 ! Deck & Donohue cherche également à participer au développement de la filière locale, en Île de France, en accompagnant d’éventuels porteurs de projets.

Photo Deck & Donohue

Des aspects importants quand on parle d’environnement dans le monde brassicole concernent bien entendu l’énergie, l’utilisation de l’eau ou encore le transport.

L’énergie est donc forcément renouvelable ou en compensation (sur l’utilisation de gaz). Pour l’eau, la réduction de l’utilisation est impressionnante : si en 2015 la brasserie utilisait 11 litres pour brasser 1 litre, elle a atteint en 2020 5,8 litres pour 1 litre produit.

Sur le transport, la brasserie livre 90% de ses bières dans les 30 km autour de la brasserie et des objectifs ont été établis pour cette année, comme l’acquisition d’un véhicule électrique pour les livraisons par exemple.

98% des fûts sont en inox réutilisables aujourd’hui. Enfin, des objectifs ont également été fixés sur l’utilisation du CO2, notamment en lien avec l’investissement dans un générateur d’azote. Un projet est également en cours sur le réemploi de bouteilles et de la consigne.

Si l’environnement est un point important du dispositif, le partage de valeur(s) est également le point saillant de la mission. 100% de CDI en embauches, salaires supérieurs au SMIC, peu d’écarts entre les salaires, la brasserie emploie aujourd’hui 4 femmes sur 12 employés et s’est engagée à atteindre la parité. Autre exemple, la dotation de 150€ par mois et par membre de l’équipe auprès des clients, dans un objectif de toujours mieux se connaître et de partager l’amour du goût…

Photo Deck & Donohue

Et la bière dans tout ca ?

Après les initiatives autour de la production et de l’entreprise, coup d’œil sur les contenus ! Deck & Donohue ne brasse aujourd’hui que des bières entre 4 et 6.5% dans une idée de responsabilité autour de la consommation et de la prévention. Pas de bière sans alcool pour le moment malgré un intérêt certain (la brasserie se réserve sa création lorsqu’ils seront satisfaits de leurs essais). Toutefois, la brasserie a créé sa gamme Ricochet, une gamme de boissons rafraîchissantes sans alcool. Enfin, sur certaines bières, des démarches spécifiques sont engagées, avec du fumage maison de malt pour la Grodziskie, bière blanche fumée ou l’utilisation de lait d’une ferme de Seine-et-Marne pour la création d’une Berliner Weisse (qui nécessite une fermentation lactique).

Photo Deck & Donohue

Mais la brasserie ne reste pas entre ses murs et participe à la sensibilisation dans leur réseau. Membre du Cercle de l’Arbre, association de promotion de l’agroforesterie en Île de France, elle reverse également 2% des ventes de la gamme Ricochet à des projets sur cette thématique. La brasserie fait également partie de la commission Développement Durable de Brasseurs de France.

Avec ces engagements, Deck & Donohue intègre les valeurs dans son ADN et dans ses bières. Aujourd’hui, comme de nombreuses brasseries, elle travaille à une positivité systémique et à un engagement fort dans la société, à tous les niveaux, environnementaux et sociaux. Une manière de faire de la bière bien sûr, mais une manière d’y intégrer une vision, propre à ce métier, respectueux du monde qui l’entoure. Parce que dans la bière, il y a de la bière, mais il y a aussi des valeurs ! C’est aussi ce que j’aime dans ce milieu, et au travers de mes rencontres avec les brasseuses et brasseurs, leurs collaborateurs et les amateurs de bière, j’y retrouve des gens engagés et conscients de l’impact qu’ils peuvent avoir sur la société et sur l’environnement.


Deck & Donohue

Communauté des entreprises à mission

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.