Hop France, l’heure de la récolte

En Alsace, le houblon fait partie intégrante du patrimoine culturel et agricole. En cette saison de récolte, démarrée le 30 août, passage chez Hop France au début du mois de septembre. L’ambiance est à l’effervescence.

C’est le temps de l’année le plus important ; celui où les houblonniers de la région apportent leur précieuse récolte séchée et conditionnée en balles dans les locaux historiques de l’ancienne Cophoudal, aujourd’hui rebaptisée Hop France, à Brumath, à quelques kilomètres au nord de Strasbourg. C’est ici que la majorité du houblon français est stocké, l’Alsace étant la principale région française productrice.

Aujourd’hui ce sont des cônes de Fuggle qui arrivent, une des variétés précoces cultivées ici sur une trentaine d’hectares. En balles, ils sont contrôlés avant de rejoindre les stocks, selon un cahier des charges précis, régissant les conditions selon lesquelles le houblon alsacien pourra être commercialisé.

Avec une année très pluvieuse, les producteurs ont dû contrôler les maladies mais également faire face, aux derniers jours précédant la récolte, à des vents forts et des orages qui ont fait chuter des lianes. Du travail supplémentaire et l’on comptera cette année près de 5 hectares de houblonnières au sol sur l’ensemble du territoire alsacien.

“Malgré tout, les agriculteurs semblent à cette heure, satisfaits des rendements, et on peut s’attendre à des taux alpha supérieurs cette année” précise Antoine Wüchner, directeur commercial chez Hop France. Déjà une nouvelle plutôt bonne.

Chez les producteurs de houblon, la crise s’est faite sentir en cascade. En bout de chaîne, ils ont au final été impactés par la fermeture des bars et restaurants, via certains contrats reportés avec des brasseries. “Mais la reprise est prometteuse » affirme encore Antoine Wüchner, et la coopérative est actuellement activement en recherche de surfaces pour le développement de la filière bio sur le territoire, avec ses 60 tonnes de houblon attendues cette année. D’ailleurs, une nouvelle unité de pelletisation bio y a été lancée cette année.

Ce sont entre 750 et 800 tonnes de houblon qui passeront par les stocks de Hop France et qui seront distribuées à 60% en France, 20% en proche export (notamment la Belgique) et 20% restants sur le grand export. “Avec 85% de contrats, on est plutôt confiants en l’avenir du houblon alsacien et notamment grâce à notre programme de recherche de nouvelles variétés qui fait ses preuves« , indique Philippe Martin, l’un des commerciaux de la coopérative. 

Le programme variétal de Hop France permet de commercialiser de nouvelles variétés de houblon, toujours plus proche des besoins des brasseurs et des consommateurs en aromatiques. Le plan de recherche est toujours re-questionné, permettant des réorientations notamment autour du changement climatique, pour créer des houblons plus résistants aux maladies ou la sécheresse. 

Hop France

www.comptoir-houblon.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.